Des élèves de l’ESV apprivoisent la conception et l’impression 3D

Conception et impression 3D

NDLR : Communiqué de presse publié intégralement

Concrètement, ce projet leur a permis d’identifier leurs tâches préférées dans la conception d’un objet en 3D et d’intégrer des notions de mathématique et de géométrie (formes, translation, rotation, etc.).

Les réalisations des élèves, imprimées en 3D

À la fin du projet, les élèves devaient d’ailleurs effectuer un retour sur leurs apprentissages et sélectionner des métiers et des professions qui correspondent à leurs préférences scolaires. Par exemple, les élèves qui ont aimé dessiner un objet en 3D à l’ordinateur ont pu constater que cette tâche est reliée à différents métiers tels que dessinateur industriel, designer industriel, animateur 2D/3D, architecte, etc.

Finalement, les élèves devaient effectuer une recherche sur le site REPÈRES pour trouver des liens entre les compétences qu’ils acquièrent à l’école et les métiers qui les intéressent.

Ce projet s’inscrit dans le cadre des contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP) qui visent à permettre aux élèves de réaliser des apprentissages en orientation et à les outiller pour faire un choix professionnel à la fin de leur parcours scolaire. Les contenus en orientation scolaire et professionnelle (COSP) sont regroupés selon trois axes de connaissance, soit la connaissance de soi, du monde scolaire et du monde du travail. Cette activité d’apprentissage a donc permis aux élèves de cibler leurs préférences scolaires en lien avec le monde du travail.

Les participants à l’activité ont reçu leur porte-clés le lendemain et ils étaient fiers de leur réalisation! Ils ont aussi apprécié de voir le fonctionnement des imprimantes 3D.

Merci beaucoup aux enseignants du programme Aventurier et plus particulièrement à Mme Johanne Desaulniers, ainsi qu’aux conseillères pédagogiques, Mmes Chantal Poulin et Sandra Fortin, qui m’ont appuyée lors de la réalisation de ce projet! Merci également aux techniciennes en travaux pratiques, Julie Labbé, Carole Cyr et Claudine Giguère, qui nous ont été d’une grande aide pour répondre aux questions des élèves et imprimer les porte-clés en 3D!

On jase là… qui mettriez-vous sur un piédestal ?

Beauce

À Sartiganå, on aime bien sortir un peu des sentiers battus et vous proposer des formes de contenu parfois un peu différentes. En voici un exemple avec cette vidéo réunissant deux passionnés par l’histoire de la Beauce, le libraire et metteur en scène Harold Gilbert et le communicateur et ex-journaliste Frédéric Poulin. Pour le plaisir, Sartiganå leur a demandé de jaser “statue”. On voit de plus en plus pousser de sculptures sous le ciel beauceron. On a aussi dans notre métropole régionale notre célèbre sculpture de Saint-Georges terrassant le dragon. Mais les “statues” comme telles, commémorant des gens ayant marqué l’histoire, sont plutôt rares, comparativement à ce que l’on peut voir ailleurs. Alors selon vous, qui donc pourrions nous élever sur un piédestal chez nous ?

Inauguration à l’école L’Éco-Pin

Notre-Dame-des-Pins

Notre-Dame-des-Pins, le 24 mars 2019 – Les partenaires impliqués dans le projet d’agrandissement de l’école L’Éco-Pin étaient conviés, ainsi que toute la population, pour l’inauguration et la visite de l’agrandissement de l’établissement. Au terme d’un investissement total de 7,5 M$, l’école a presque doublé de superficie, ajoutant du même coup un vaste gymnase et une nouvelle bibliothèque, deux équipements qui profiteront autant aux élèves qu’à la population de la localité.

Boom démographique

Cet agrandissement répond à un réel besoin selon la directrice de l’école, Nancy Bégin, alors que l’achalandage y est passé de 88 à 154 élèves au cours des huit dernières années. “Non seulement nous avons maintenant une école qui correspond à nos besoins, mais je dois dire aussi qu’elle est magnifique”, estime-t-elle. Mme Bégin félicite le personnel et les élèves de l’école pour avoir supporté avec tant de patience les inconvénients de la construction.