Architecture + Urbanisme

La Nouvelle-Beauce citée en exemple à Montréal


Montréal, le 25 avril 2019 – La Nouvelle-Beauce était en vedette ce jeudi aux côtés de Seattle, Vancouver et New-York lors des 4e Rendez-vous Collectivités viables organisés par Vivre en Ville.

L’événement réunissait 350 décideurs, professionnels, promoteurs et citoyens engagés venus échanger sur les meilleures façons de développer des projets de qualité autant en région urbaine que rurale.

Invité à venir partager l’expérience vécue à Saint-Elzéar et ailleurs en Nouvelle-Beauce, le Directeur du service de l’aménagement à la MRC N-B. Érick Olivier était malheureusement retenu en Beauce suite à l’inondation des bureaux administratifs de la MRC. C’est M. David Paradis, Directeur de recherche et formation chez Vivre en Ville et originaire de Saint-Isidore qui s’est chargé de la présentation.

Comme l’a souligné le Directeur général de Vivre en Ville, Christian Savard, la dernière semaine a été ponctuée de plusieurs événements liés au Jour de la Terre et aussi de nombreuses fatalités ayant affecté des milliers de Québécois du fait des importantes inondations survenues un peu partout dans la province. Une semaine qui porte à réfléchir et nous rappelle notre vulnérabilité en plus de mettre en lumière tous les défis qui attendent les territoires qui devront s’adapter face à la perspective des changements climatiques qui s’opèrent de plus en plus.

Cliquez ici pour en apprendre davantage concernant les démarches initiées par la MRC Nouvelle-Beauce et la municipalité de Saint-Elzéar.

Cliquez ici pour en savoir davantage sur Les Rendez-vous Collectivités Viables.

Cliquez ici pour en connaître davantage concernant Vivre en Ville.

Compensation carbone – Un reportage carboneutre 🙂

Le transport automobile requis pour le tournage de ce reportage ( 574 km – moyenne de 6 litres / 100 km ) a généré 0.08 tonnes de Co2 (calculateur de Compensation Co2 Québec ). Le montant nécessaire à la compensation des émissions faites est calculé à 4.00$ + tx. , payée par Sartiganå à Compensation Co2 Québec, via son partenaire Aménagement coopératif des Appalaches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *