L’UQAR déploie son baccalauréat en sciences infirmières à Saint-Georges et à Thetford Mines

Bac soins infirmiers

C’est la première fois que l’UQAR offre son baccalauréat en sciences infirmières de la région. « Le déploiement de ce programme montre que l’UQAR est un partenaire de premier plan de la région. Les besoins de main-d’œuvre dans le domaine de la santé sont importants. En formant des infirmières bachelières dans leur milieu, nous favorisons leur rétention, ce qui est un enjeu majeur pour la région de Chaudière-Appalaches », indique le recteur de l’UQAR, monsieur Jean-Pierre Ouellet.

Le programme de baccalauréat en sciences infirmières s’adresse aux étudiantes et aux étudiants détenant un diplôme d’études collégiales en Techniques en soins infirmiers. La formule DEC-BAC leur permet de se voir reconnaître 24 crédits dans le cadre de ce baccalauréat qui en compte 90. 

La formation sera offerte à temps complet à Saint-Georges et à Thetford Mines. Les cours seront offerts simultanément en mode présentiel et en vidéoconférence. « Il s’agit d’une excellente nouvelle qui va permettre aux diplômées et aux diplômés en soins infirmiers d’obtenir un baccalauréat sans aller étudier à l’extérieur. Le CUA est présent dans la région afin de faciliter l’accès aux études universitaires en permettant une meilleure conciliation de la vie personnelle et professionnelle. Pour les infirmières et infirmiers de la région, étudier à proximité est une opportunité d’atteindre leurs objectifs professionnels », souligne le président du CUA, monsieur Félix Nunez.

Les infirmières et les infirmiers titulaires d’un baccalauréat en sciences infirmières sont en mesure d’intervenir dans les domaines de la santé communautaire, des soins critiques, de la périnatalité, de l’enseignement et en gestion des soins infirmiers. « Le fait de former des infirmières et des infirmiers dans la région est un atout majeur pour soutenir nos efforts de recrutement de personnel. Comme ils pourront effectuer leurs stages dans la région, ils auront l’occasion de se familiariser avec la réalité de notre milieu », mentionne le président-directeur général adjoint du CISSS de Chaudière-Appalaches, monsieur Patrick Simard.

En tout, plus de 40 étudiantes et étudiants entreprendront leur baccalauréat en sciences infirmières en Beauce cet automne. En 2018, pas moins de 97 % des diplômées et des diplômés au baccalauréat en sciences infirmières de l’UQAR ont trouvé un emploi dans leur domaine moins de six mois après la fin de leurs études.

La jeunesse à l’honneur dans Beauce-Nord grâce à Desjardins

Événement Jeunesse

Les caisses sont très fières de leur association dans le cadre de cet événement qui rend concrète leur implication auprès des jeunes. À cet égard, Mme Marianne Spear avait été invitée pour offrir aux jeunes la conférence : « Parler d’argent, c’est pas stressant ! ».

15 ans pour le programme Desjardins ma vie, mes passions (DMVMP)

Au cours de la soirée, les caisses ont souligné les 15 ans du programme « Desjardins, ma vie, mes passions», qui permet à des élèves de rencontrer des conférenciers inspirants qui partagent leur vécu et échangent avec les jeunes sur leurs passions et leur joie de vivre. L’organisation souhaite remercier Messieurs Manuel et Sébastien Cloutier, Yanick Côté et Alain Lessard, conférenciers du programme ainsi que Mesdames Véronique Couture et Laethycia Vigneault, respectivement Animatrice de vie spirituelle et engagement communautaire et étudiante à la Polyvalente Benoit-Vachon, pour leur témoignage.

Depuis 15 ans, DMVMP est offert aux 58 écoles sur tout territoire de la Commission scolaire de la Beauce-Etchemin. Depuis le lancement du programme, ce sont 50 000 étudiants qui ont assisté à des conférences, ce qui représente un investissement total d’un demi-million de dollars.

25 000 $ en bourses d’études

En soutien aux jeunes étudiants, les caisses ont procédé au tirage des 30 bourses d’études totalisant 25 000 $. Depuis 5 ans, ce sont 90 000 $ qui ont été versés à 80 jeunes boursiers.

Les boursiers 2019

Caisse de La Nouvelle-Beauce

5 bourses de 100 $                         

(Études secondaires)

  • Molly Brochu, Saint-Elzéar
  • Jonathan Drouin, Ste-Marie
  • Raphaël Gallant, St-Narcisse-de-Beaurivage
  • Joseph Laplante, St-Patrice-de-Beaurivage
  • Jehan Lessard-Mahadevan, Sainte-Marie

1 bourse de 500 $

(Études professionnelles)

  • Amélie Cloutier, Ste-Marie

6 bourses de 1 000 $

(Études collégiales)

  • Marie-Pier Couture, Ste-Marie
  • Mélissa Fournier, St-Patrice-de-Beaurivage
  • Alyson Lefebvre, St-Bernard
  • Antoine Nolet, Ste-Marie
  • Élisabeth Roy, Ste-Marguerite
  • Maxime Simard, Scott

8 bourses de 1 500 $

(Études universitaires)

  • Lisa-Marie Deschênes, Ste-Marie
  • Michel Drouin, Ste-Marie
  • Laurie Fillion, Ste-Marie
  • Karolanne Fournier, Ste-Marie
  • Pierre-Luc Gilbert, St-Elzéar
  • Félix Gosselin, Scott
  • Alexandra Lehoux, St-Elzéar
  • Charles-Antoine Pouliot, Ste-Marie

Les élèves du primaire aussi récompensés

Toujours lors de l’événement jeunesse, la Caisse Desjardins de La Nouvelle-Beauce a remis à un gagnant par école primaire située sur son territoire, un chèque-cadeau de 100 $ pour faire l’achat d’articles scolaires, de sport ou de technologie. 

MUNICIPALITÉ ÉCOLE GAGNANT
Frampton École l’Envolée Brenda-Lee Roy
St-Sylvestre École l’Astrale Loïc Lefebvre
Ste-Marie École Maribel Phoenix Lamontagne
Ste-Marie École Vision Beauce Brian Foy
Ste-Marie École Mgr Feuiltault Noëla Caux
Ste-Marguerite École L’Étincelle Emiliano Carbonneau
St-Elzéar École Notre-Dame Ariane Roberge
St-Patrice École La Source Marianne Bédard
Ste-Hénédine École La Découverte Henri Vachon (absent)
Sts-Anges École Sts-Anges Magalie Grégroire
Vallée-Jonction École L’Enfant-Jésus Etienne Poirier
St-Bernard École L’Aquarelle Sarah-Jeanne Pouliot
St-Narcisse École Arc-en-Ciel Léanne Dion
St-Isidore École Drouin William Aubut
St-Isidore École Barabé Émile Dupuis

Un festival de film à Saint-Georges en septembre

Creativa

L’expérience

La première édition du festival, présentée le 28 septembre prochain, sera composée d’une présentation de courts métrages du répertoire québécois et international. Une première séance de projections gratuite de 60 minutes en collaboration avec l’Office Nationale du Film sera présentée, dès le matin, pour les enfants de 8 à 12 ans afin de les initier au monde du court métrage. Ensuite, trois séances de projection de 90 minutes défileront dès 13h00, 15h30 et 19h00 pour offrir aux festivaliers de plus de 12 ans la possibilité de visionner près de 25 films pour seulement 25$. Chacune de ces 3 séances sera suivie d’une période de questions de 25 minutes avec un réalisateur qui aura présenté son court métrage. 

La prévente exclusive des cinépasses, donnant accès au 3 séances payantes, au tarif avantageux de 25$ débute aujourd’hui, le 18 juin 2019 et se terminera le 31 août 2019. Ensuite, il sera possible de se procurer des billets unitaires pour la séance de votre choix, au coût de 10$ chacune, parmi les 3 séances offertes. 

«Il y a longtemps que je veux susciter l’intérêt du public pour les courts métrages. Nous avions le désir profond de rendre plus accessible l’offre du cinéma de répertoire en région et de créer des rencontres entre les professionnels du milieu cinématographique et les passionnés.» – Jean Maheux, organisateur du festival. 

Pour en savoir plus, visitez le festivalcreativa.com 

À propos de Créativa

Créativa Productions se veut un OBNL qui participe au développement du milieu artistique et culturel beauceron et qui souhaite offrir aux divers publics la possibilité de sortir des sentiers connus et de vivre de nouvelles expériences spectaculaires, technologiques et événementielles.

L’organisme a besoin de plusieurs bénévoles pour la tenue de divers événements. N’hésitez pas à communiquer avec les organisateurs à productionscreativa@gmail.com pour en savoir davantage.